1994
Anciennetés
30 €
ISBN 978-2-85452-142-9

Champfleury

Le Violon de faïence



Dessin en couleur par M. Émile Renard, eaux-fortes par M. J. Adeline. Réimpression à 1000 exemplaires sur vélin de Rives ivoire de l'édition d'Édouard Dentu, 1877, in-8° de VIII-173 pages, 32 vignettes et ornements en quadrichromie. Coédition avec les Éditions des Cendres, Paris.

« Il y a une quinzaine d'années, alors que la fièvre de la céramique emportait l'auteur de ce Conte par monts et par vaux, il fut mis en rapport, grâce à la franc-maçonnerie des collectionneurs, avec un certain nombre de personnes de diverses classes, atteintes de la même passion. Un des plus ardents chercheurs à rompre la monotonie de la vie provinciale par une poursuite sans relâche des objets d'art, mit un jour sous les yeux du voyageur un violon de faïence et lui conta en quelques mots les pérégrinations de l'instrument, avant qu'il fît partie de sa collection. L'homme avait accroché un drame au mur de son cabinet, sans y prendre garde. Il n'en fut pas de même du conteur » : c'est à partir de faits véritables et de personnages tout droit sortis de la réalité que Champfleury compose son Violon de faïence, récit d'une étrange histoire de collection et de collectionneurs. L'édition d'Édouard Dentu que nous avons reproduite à l'identique, avec ses 32 dessins en couleurs, est considérée comme l'une de ses plus belles réalisations. Mais jamais encore ce livre fort recherché par les amateurs de musique et de faïences, les collectionneurs passionnés et les bibliophiles, n'avait connu de réédition.




x