2017
Voix d'en  bas
Prix : 14  €
ISBN 978-2-85452-330-0

Philippe VALETTE


Mon village
Récit.



208 pages, illustrations et lexique des mots bourbonnais. Préface de Pascal Pinel.

 

Philippe Valette (1887-1962), dont les parents s’étaient séparés alors qu’il avait six ans, fut élevé par ses grands-parents paternels vivant au centre de la France, dans la région du Bourbonnais. Après leur mort, le père de Philippe le place comme vacher, mais  pour fuir sa condition d’ouvrier agricole, Philippe devance à 19 ans l’appel au service militaire, et il sera, pendant la guerre de 1914-1918, mobilisé dans l’infanterie. Après la guerre, il devient facteur-receveur des Postes. Son premier livre, Oh ! Vivre…, dans lequel il condamnait sans appel cette guerre, était dédié à Émile Guillaumin. En 1935, lors de l’attaque de Mussolini contre l’Éthiopie, il fait pour un journal de Saint-Étienne, La Tribune Républicaine, un reportage sur cette guerre atroce qu’il a vue de près pendant un mois. Il publie cette année 1935, son deuxième livre, Sur la terre. Il écrira ses dernières œuvres, parmi lesquelles Mon village, paru en 1947, à Chareil-Cintrat, une commune de l’Allier, où il s’était retiré en 1942 qui constitue l’autobiographie à peine romancée de sa cahotique et laborieuse, dans tous les sens du terme, enfance rurale. Il auto-édite en 1953 Valeurs et synthèse, mais son dernier ouvrage, Le petit commerce anecdotique, restera inédit.

Un extrait


x