2017
Collection Gens singuliers

Prix de souscription : 18 €

ISBN 978-2-85452-329-4



Louis-Agathe BERTHAUD
Bohème romantique et républicain

(Choix d'écrits).
Édition préparée et présentée par Camille Noé Marcoux




320 pages, illustrations.

Louis-Agathe Berthaud, écrivain et poète oublié, avait fait une apparition, déjà, dans La Goguette et les Goguettiers (Plein Chant, 2013) où on pouvait lire au premier tome Le Goguettier, paru en 1841 dans Les Français peints par eux-mêmes (tome IV). Entré dans la vie professionnelle en charpentier, sous la direction de son père, puis en vitrier ambulant, Berthaud consacre sa courte vie de poète et de journaliste à la défense de « la canaille » et meurt à trente-trois ans de tuberculose, après avoir milité sous le règne de de Louis-Philippe dans la presse républicaine, notamment La Glaneuse, en faveur des « prolétaires et gens de rien ». À Lyon, il publie des satires politiques, Asmodée, L’Homme rouge, qui lui valent un procès dans lequel il se défend par une plaidoirie en vers. Il sera acquitté… Monté à Paris, il collabore à plus d’une quinzaine de journaux, revues, recueils, Le Charivari, Le Tam-Tam, le Journal du peuple, la Revue républicaine, etc. Le lecteur trouvera ici 45 textes de sa plume, en prose et en vers, illustrés par des gravures de Daumier, de Gavarni, et accompagnés de documents d’archives et de huit témoignages d’amis, parmi lesquels Philibert Audebrand et Arsène Houssaye, qui le montrent en poète rebelle, en marginal inadapté et inadaptable.




x